Pourquoi Mélenchon est-il diabolisé ?

Partagez cette page…

Depuis toujours, il existe une classe dirigeante et puis la masse du peuple qui subit cette classe dirigeante.
Le fait que le peuple vote pour choisir nombre de ses dirigeants, du président de la République aux députés, n’est pas un gage de la prise en compte de son bien-être. Bien au contraire.

Les citoyens ne sont pas informés ou le sont très mal. Combien ont compris quel était l’enjeu des élections législatives ? bien peu, sinon il n’y aurait pas eu autant d’abstentions en 2017. Je n’ai pas de chiffre exact, bien sûr, mais je me rends bien compte, fréquentant des milieux sociaux peu favorisés, que le pourcentage d’électeurs au courant de ce que sont vraiment nos institutions est faible.

Depuis toujours le peuple est consciencieusement gardé dans l’ignorance. Il faut que le peuple ignore ce qui se passe en haut lieu pour que ceux qui tiennent le haut du pavé puissent gérer leurs affaires tranquillement. Ceux qui disent que “tout le monde a accès à l’information de nos jours” ne se rendent pas compte de la réalité de nombreuses personnes qui sont exténuées par leur travail, stressées par leur condition de vie, préoccupées par leurs difficultés matérielles et qui lorsqu’elles ont un petit moment de détente, l’utilisent forcément à des activités futiles qui leur font oublier leurs soucis. Réfléchir, ils le font mais sans avoir suffisamment les éléments nécessaires à une bonne réflexion.

La société fonctionne un peu comme une fourmilière. La reine est très importante, c’est elle à qui l’on donne la meilleure nourriture et on la lui donne en abondance. Les ouvrières et les soldats sont individuellement négligeables, seul leur nombre compte, elles peuvent être sacrifiées individuellement ou par petits groupes sans que ça porte préjudice à la fourmilière.

Et que fait Jean-Luc Mélenchon ? Il explique tout ! Et ça ne lui est pas pardonné. Tant qu’une minorité l’écoutait et qu’il ne
rassemblait pas un trop grand nombre de futurs électeurs, il passait pour un outsider, presque pour un comique, avec sa façon
de manier l’humour.
Mais les gens comprennent et adhèrent. Et ils voient en Mélenchon quelqu’un qui les comprend et qui les respecte.
Mélenchon ne prend pas les gens pour des demeurés, il leur parle d’égal à égal. Populiste ? Peut-être. Et alors ? Populaire, oui, à coup sûr.

Et si les médias continuent à déformer les propos de Jean-Luc Mélenchon, s’ils continuent à tenter de le discréditer, c’est qu’il
leur paraît dangereux.
Dangereux ?
Dangereux pour la France ? Non, pas du tout, ils savent que l’Avenir en Commun est un programme tout à fait réalisable.
Dangereux pour les Français? Non, pas du tout, l’Avenir en Commun est reconnu par de nombreux économistes comme étant
le seul programme capable de relancer l’économie et de lutter efficacement contre le chômage.
Mais dangereux pour eux-mêmes, ils se voient privés de leurs privilèges de classe, ils se voient être mis au même rang que celles et ceux qu’ils méprisent et manipulent sans aucun état d’âme.

Partagez cette page…