Mélenchon cède sa place de député !

Partagez cette page…

T’AS TORT JEAN-LUC !! ai-je lu dans certaines publications qui, suite à son annonce de ne pas se présenter à la députation, ne voient que le passé récent et l’instant présent sans rien projeter dans le futur proche ou lointain !

Jean-Luc sait ce qu’il fait. Ne pas le choisir comme premier ministre en cas de victoire de la NUPES aux législatives expose le président Macron à :

– motions de censure pour démettre le 1er ministre choisi et ce, jusqu’à la satisfaction de voir être nommé 1er ministre celui que NUPSES a désigné à l’unanimité : Jean-Luc Melenchon
– que Jean-Luc soit désigné par le 1er ministre NUPES comme, par exemple, ministre des affaire étrangères ou ministre des armées.. ce qui ne ferait guère plaisir à Macron !!

Jean-Luc Mélenchon non député ne veut pas dire qu’il disparaisse. Il pourra être, dans l’ordre d’importance, le tout premier porte-parole LFI/UP/NUPES et être invité dans les médias plus librement. La crainte en moins de sa possible future candidature lui ouvrira possiblement la parole.

Sa chaîne Youtube, son blog, ses interventions publiques, ses livres ne disparaîtront pas, au contraire, il peut en renforcer l’impact…Jean-Luc Mélenchon a, avec toute son équipe, reflechi longuement à la question et s’ils ont, ensemble, décidé que, si la NUPES n’a pas la majorité absolue, son rôle etait maintenant autre que celui d’être élu, c’est qu’ils ont de bonnes raisons.
Faisons-leur confiance bordel !

Jean-Luc Mélenchon ne va pas déserter, ne va pas se fondre dans le paysage. Il a encore son rôle à jouer, il le sait, ses collaborateurs le savent, nous le savons. Nous avons besoin de lui. La France a besoin de lui. Pour autant, il n’est pas nécessaire d’être élu pour servir le pays surtout au très haut niveau auquel s’est hissé Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon est un grand homme, peut-être (sûrement ?) le plus grand homme politique de ce siècle. Personne ne pourra détruire ça. Je voudrais avoir 10 ans aujourd’hui pour avoir le bonheur de lire, dans les livres d’histoire prochains, l’odyssée de notre Ulysse à nous qui aura, je n’en doute pas, réussi à rendre le pouvoir à celui qui le détient légitimement et à qui divers prétendants vénaux l’ont confisqué : le Peuple.

La tortue sagace à-la-longue-vie marche encore et ne cède toujours pas…

Partagez cette page…