Les “experts” à la télévision

Partagez cette page…

Le plus grave est peut-être le règne des “experts” qui viennent vous expliquer ce qui est bon pour nous et bon pour la France.
Tous ces experts, en général économistes, ne sont pas non plus, contrairement à ce qu’on pense, indépendants. S’ils ne dépendent pas directement de la chaîne de télévision ou ils apparaissent, ils sont employés soit par l’État, soit par les grands groupes qui dirigent les médias.
Prenons un exemple concret qui, à lui seul, démontre à la fois, la partialité de l’expert et son inutilité.
Nous allons retranscrire quelques phrases d’un débat9 entre Jean-Luc Mélenchon et Marc Touati, en 2010. À cette époque, on parlait beaucoup de la Grèce et de la réforme des retraites. Nous étions sous Sarkozy. Marc Touati a cessé d’être un expert pour la télé en 2012, quand Sarkozy a été éliminé.
Cette émission a été réalisée par Arrêt sur images10, un site web qui se consacre à la déconstruction des narrations
médiatiques, sur tous supports. Il a été fondé, et est toujours dirigé par le journaliste Daniel Schneidermann.
Daniel Schneidermann, donc, dirige ce débat. Il présente Marc Touati ainsi :
– Marc Touati, vous n’êtes pas journaliste de la télévision, vous êtes financier…
– Économiste ! Coupe Touati, économiste !

Schneidermann insiste :
– Économiste et financier puisque vous dirigez une boîte de conseil et d’investissement…
L’expert n’aime pas qu’on dise qu’il est un financier, le public doit penser qu’il n’est qu’un expert, quelqu’un qui étudie mais pas quelqu’un qui participe activement au monde de l’argent.

Ironiquement, Mélenchon demandera :
– et qu’est-ce que c’est exactement comme métier, économiste ?”
Réponse de Touati :
– il y a d’abord la pédagogie, soit expliquer l’économie.
– Sans à priori ni idéologie évidemment… intervient Mélenchon
– Exactement ! Mais comme en France on a une culture économique très faible, justement les idéologies passent,
comme ça… avoue Touati !

“Les idéologies passent comme ça !”pas très malin cet économiste ! Il avoue, sans même s’en apercevoir et après avoir
acquiescé à “sans idéologie” que les experts font passer leur propre idéologie. Normal, les Français sont incultes ! Et cette
inculture est bien entretenue ! Ces économistes ne sont donc pas objectifs comme ils se devraient de l’être s’ils n’étaient que
pédagogues. Et bien entendu, ils sont choisis par les télévisions parce qu’ils sont du bon côté de la barrière, ils préfèrent le
libéralisme à l’humanisme.

Gardez l’esprit critique en visionnant la vidéo ci-dessous et vous allez très vite comprendre que les experts, (certains sont plus malins que celui-ci et ne se laissent pas piéger aussi facilement), ne sont aucunement sincères, qu’ils prêchent pour leur paroisse et qu’ils ne sont finalement pas si experts que ça puisqu’un homme averti de l’économie comme l’est Mélenchon, peut facilement leur faire perdre pied.

Le clou de ce débat étant, après quelques phrases qui ont beaucoup déstabilisé Touati sur le sujet de la Grèce et autres pays
endettés, cet expert va finir par prononcer la phrase ahurissante suivante sur un ton tout à fait sérieux :
– Ce modèle qui est formidable quand il marche, quand il marche pas, il est catastrophique !… vous comprenez ?
Du coup, grand éclat de rire de Mélenchon ! Et du spectateur qui assiste à la leçon d’économie.

Allons, soyons sérieux. Ne voyez plus aucun économiste à la télévision sans vous demander pour qui il parle. Certainement pas pour vous, certainement pas pour nous, le peuple. Non, il parle pour nous convaincre que nous, qui n’y connaissons rien, nous ferions bien d’écouter ce qu’il nous prévoit… Et il nous prévoit toujours la catastrophe… à moins que… à moins que nous, le peuple, acceptions de faire des sacrifices.
Et nous, le peuple, bien brave, nous acceptons, à contrecoeur. Bon, allez ! si c’est pour sauver la France de la catastrophe, on va se serrer la ceinture… c’est le même refrain depuis des décennies !
Mais plus le peuple se serre la ceinture, plus la France semble aller mal. Eux-mêmes le disent, alors… n’est-ce pas la preuve que leur système ne fonctionne pas?
La France va mal? Pourtant le magazine “Le Point” qui reprend les informations du magazine suisse “Bilan”, nous apprend le 12 juillet 2017 que la fortune des 100 plus riches d’Europe a augmenté de 19% en un an (et lors de la crise Covid, en 2020-2021, l’indécence a été poussée à son paroxysme !).

Donc, il y a de l’argent. Il y a de l’argent produit par ceux qui travaillent. Ceux qui travaillent acceptent des sacrifices (hausses diverses des taxes et impôts, gel des salaires, heures supplémentaires moins bien payées, etc…). Et les milliardaires engrangent toujours plus de milliards. Par exemple, le français Bernard Arnault devient la deuxième fortune d’Europe (il était la cinquième). Un gain de 19 milliards d’euros en un an lui assure une fortune estimée à 46 milliards d’euros.
Ne croyez-vous pas que si cet homme avait gardé un petit milliard et avait réparti les 18 autres entre les gens qui travaillent pour lui et des investissements utiles, il serait encore très largement privilégié ?

Tous les experts des chaînes non publiques de la télé parlent pour leurs patrons : les hautes sphères financières. Tous les experts de la télévision publique parlent pour leur patron : l’état français.
Ensuite, selon l’honnêteté de l’état français envers son peuple et son niveau de volonté de vous manipuler, vous aurez des experts plus ou moins libres de leur discours et surtout, des économistes de diverses idéologies pourront ou non présenter chacun leur vision des choses. Mais l’État français devenant de plus en plus libéral, les économistes du service public le sont aussi.
Un économiste a forcément une orientation politique.
Les 134 (je crois que le nombre a augmenté ensuite) économistes de 17 pays différents qui ont appelé à voter Mélenchon pour le premier tour des Présidentielles de 2017, étaient forcément d’une orientation politique différente de celle de monsieur Marc Touati qui supportait Nicolas Sarkozy.

Partagez cette page…