Le pantouflage

Partagez cette page…

On entend beaucoup ce mot depuis quelques années.
Le pantouflage est une façon de faire qui lie intimement la finance et le pouvoir politique.
Je vais faire simple. Un haut fonctionnaire a généralement un carnet d’adresse bien fourni, il fréquente des gens bien placés
dans les hautes sphères du pouvoir. Si ce fonctionnaire quitte son emploi pour se faire embaucher dans une entreprise privée, c’est du “pantouflage”4 son carnet d’adresses va servir aux intérêts de cette entreprise privée.
Dans ce cas, le pouvoir politique et les pouvoirs des grandes entreprises peuvent interférer, ce qui n’est pas acceptable du
point de vue éthique.
Certains font du rétro-pantouflage, c’est-à-dire retournent dans la haute fonction publique après avoir travaillé dans le privé.
Emmanuel Macron a profité de la légalité actuelle du “pantouflage”. En 2004, il est inspecteur des finances (fonction publique), il devient banquier d’affaires pour la Banque Rothschild en 2009 tout en se mettant en disponibilité de la
fonction publique.
Dès l’élection de François Hollande, rétro-pantouflage : il redevient fonctionnaire puisqu’il est nommé Secrétaire Général Adjoint du cabinet du Président de la République. Il occupera cette fonction du 15 mai 2012 au 15 juillet 2014.

Nota : Le mot “pantouflage” vient de “entrer dans la pantoufle”, ça voulait dire “ne pas entrer dans une carrière de l’État au sortir de l’École Polytechnique”.

Partagez cette page…